Bryan Adams


Bryan Adams a vu le jour le 5 novembre 1959 à Kingston au Canada de parents originaires d’Angleterre et qui ont émigré dans les années 1950. Il voyagea beaucoup durant son enfance, d’Europe au Moyen-Orient, en suivant son père, dans l’armée canadienne puis diplomate. Il a vécu en Autriche, au Portugal et en Israël. Il a seulement 17 ans quand il tente sa chance auprès du label A&M en envoyant une démo. Il signe son premier contrat dans la foulée. Il a commencé sa carrière en 1976 avec le groupe de glam rock canadien Sweeney Todd qu’il quitta après le succès de leur second album « If Wishes were horses » afin de se lancer dans une carrière solo. Il a un frère plus jeune nommé Bruce.

Ses deux premiers albums sortis en 1980 et 1981 ne connaissent qu’un succès d’estime, en 1982 il compose deux chansons (Rock n’ Roll Hell et War Machine) avec Gene Simmons et Jim Vallance pour Kiss sur l’album « Creatures of the Night », mais dès 1983 et son album « Cuts Like a Knife », Bryan Adams parvient à lancer sa carrière à un niveau international. Il poursuit sur cette lancée l’année suivante (1984) avec son album référence : « Reckless ». Quatre hits sur « Cuts Like a Knife », cinq sur « Reckless » dont « Summer of 69 », « Heaven » resté quatre semaines numéro 1 aux États-Unis et le duo avec Tina Turner « It’s Only Love ». Bryan Adams s’impose dès lors comme un faiseur de hits. Il est à noter l’importance de son producteur Bob Clearmountain.

En 1987, il sort l’album « Into the Fire », après le succès de son précédent opus, il entame une tournée mondiale pour jouer dans des stades mythiques comme Wembley et bien d’autres. À la fin de cette aventure sortira l’album « Live! Live! Live! » enregistré au festival rock de Werchter en Belgique.

En 1990, il jouera avec Roger Waters à Berlin pour le concert The Wall durant le morceau « Young Lust ».

Il fera une pause de deux ans, pour revenir en (1991) avec l’album qui fera de lui une star planétaire « Waking Up the Neighbours ». Ce disque sera sa plus grosse vente, mais avant tout Bryan Adams va commencer à jouer un autre genre de musique, un peu plus mature, des textes moins adolescents. De cet album seront extraits pas moins de 6 singles, « Can’t Stop This Thing We Started », « Thought I’d Died And Gone To Heaven », « Do I Have To Say The Words? » et « Everything I Do, I Do It for You » qui deviendront de grands tubes. Bryan Adams devient connu dans le monde entier au moment où il a déjà presque dix ans de carrière derrière lui. La France le découvre principalement à cette époque, pour beaucoup grâce au single « Everything I Do I Do It For You », présent sur la B.O du film Robin des Bois : Prince des voleurs réalisé par Kevin Reynolds, avec Kevin Costner et Alan Rickman, sorti à la même époque.

Entre les clips, les apparitions télévisées et les cérémonies de remise de prix, le chanteur va profiter de sa notoriété pour sortir un best of en 1993 « So Far So Good », qui lui servira à faire connaitre ses anciens succès à un nouveau public. Dans cette compilation on retrouve aussi un inédit « Please Forgive Me » qui surfe sur les influences de l’album « Waking Up the Neighbours ». C’est immédiatement un succès planétaire, Bryan Adams devient un faiseur de tubes. Il part en tournée pendant deux ans, entre l’Amérique, l’Asie, l’Australie et surtout l’Europe.

Compositeur reconnu, il a écrit des hits pour des artistes comme Joe Cocker « When the Night Comes » en 1988. Il interprète en français la chanson « Je suis là, me voilà » du dessin animé de DreamWorks Spirit, « l’étalon des plaines » en 2002.